AccueilLe réveil-matin : Nadal et Djokovic entrent en piste

Le réveil‐matin : Nadal et Djokovic entrent en piste

-

Tous les matins de la quin­zaine, la Rédaction de GrandChelem / WLT vous présen­tera votre journée à Roland‐Garros.

Le programme de lundi

L’affiche du jour… Andreas Seppi (ITA) – Richard Gasquet (FRA/27)

Richard Gasquet lance son Roland‐Garros face à Andreas Seppi. Sur le papier, l’avantage est clai­re­ment du côté du Tricolore qui mène 6–1, d’autant plus que la seule victoire du Transalpin remonte à Hambourg en 2008. À l’exception d’un quart de finale à Monte‐Carlo, le protégé de Fabrice Santoro n’a connu qu’une seule victoire sur terre battue (premier tour à Madrid) et il a été perturbé par des douleurs à la hanche. Autrement dit, loin d’être la meilleure prépa­ra­tion au Grand Chelem parisien…

Le chiffre du jour…

20… Novak Djokovic débute Roland‐Garros dans la peau de la tête de série numéro 20. C’est la première fois qu’il aborde un tournoi du Grand Chelem avec un aussi bas statut depuis 2006 à l’US Open. 

La surprise du jour…

Difficile de dire que cela serait une surprise, mais cela serait forcé­ment un événe­ment. Stan Wawrinka, fina­liste sortant et qui revient à la compé­ti­tion depuis à Rome, n’aborde pas le rendez‐vous pari­sien dans les meilleures condi­tions, lui qui a été opéré du genou au cours du deuxième semestre 2017. Battu au premier tour dans la ville éter­nelle, le Suisse a été balayé par Marton Fucsovics (6−4, 6–0) à son deuxième match à Genève. « J’ai été éloigné si long­temps du circuit qu’il y a encore plein de choses qui doivent se mettre en place. Et cela ne se fait pas d’un claque­ment de doigts, a rappelé le Vaudois à La Tribune de Genève. Ça prendra du temps. » Et puis, Guillermo Garcia‐Lopez ne lui rappel­lera pas des bons souve­nirs : en 2014, l’Espagnol l’avait sorti dès le premier tour de Roland‐Garros…

La star du jour…

Il est attendu par tous ses fans fran­çais. Un an après sa « decima  », Rafael Nadal part à la conquête de sa « unde­cima », un onzième sacre du côté de la Porte d’Auteuil. « C’est vrai que je joue bien depuis que je suis revenu, a expliqué Rafa. J’ai joué beau­coup de matchs, avec des bonnes victoires depuis la Coupe Davis. » Épargné par le tirage au sort, l’Espagnol débute sa campagne 2018 avec un duel face à Simone Bolelli qui remplace Alexandr Dolgopolov, blessé au poignet. Le numéro 1 mondial affronte l’Italien pour la sixième fois de sa carrière et n’a jamais perdu. Leur dernier affron­te­ment remonte à 2015 sur la terre battue madri­lène. En cinq matchs, le Transalpin n’a pris qu’un seul set au Majorquin et cela remonte à Rotterdam (dur indoor) en 2009…

Les Bleus du jour…

Chloé PAQUET (FRA)Pauline PARMENTIER (FRA) 6–3 6–7(4) 1–3

Andrea PETKOVIC (GER) – Kristina MLADENOVIC (FRA)[29]

Heather WATSON (GBR) – Oceane DODIN (FRA)

Lucie SAFAROVA (CZE) – Jessika PONCHET (FRA)

Andreas SEPPI (ITA) – Richard GASQUET (FRA)[27]

Benoit PAIRE (FRA) – Roberto CARBALLES BAENA (ESP)

Diego SCHWARTZMAN (ARG) [11] – Calvin HEMERY (FRA)

Nikoloz BASILASHVILI (GEO) – Gilles SIMON (FRA)

De votre envoyé spécial à Roland‐Garros

Article précédent
Article suivant