-->

Fed Cup
Benneteau : "Du bonheur et de la fierté"



Joueur jusqu'en septembre après l'US Open, Julien Benneteau a déjà trouvé sa reconversion et a été nommé capitaine de l'équipe de France de Fed Cup. Lors de son intronisation, le Bressan n'a pas échappé aux questions sur le cas de Caroline Garcia.

Julien, que ressentez-vous après cette nomination ?
Il y a beaucoup de joie, de bonheur et de la fierté. Quand on apprend que l’on est nommé à la tête d’une équipe de France, ce n’est pas anodin. J’ai hâte de commencer avec les filles.

Qu’est-ce qui vous a donné cette idée ?
Ce que les filles ont démontré cette saison en Fed Cup, ce qu’elles ont dégagé, ça m’a parlé et touché. J’ai vu qu’un groupe était né et qu’il y avait quelque chose d’intéressant. Ces filles méritent qu’on s’intéresse à elles. Je savais que la Fédération avait dans l’idée d’élargir le poste de capitaine par rapport à ce qui se faisait précédemment et que c’était quelque chose qui pouvait me motiver, que ce soit les accompagner en Fed Cup et aux Jeux de Tokyo en 2020 pour avoir les meilleurs résultats possibles. C’est une réflexion qui a été assez courte et naturelle. Vous connaissez mon attachement aux équipes de France.

En équipe de France, il y a l’imbroglio Caroline Garcia qui n’est pas licenciée à la FFT et qui n’est plus dans cette équipe. Avez-vous la volonté de la faire revenir ?
Pour l’instant, Caroline n’est pas licenciée donc elle n’est pas sélectionnable. C’est une condition qu’elle doit régler et c’est un premier pas qui montrera qu’elle a envie de jouer en équipe de France. Quatre filles, Amandine (Hesse), Kristina (Mladenovic), Pauline (Parmentier) et Alizé (Cornet), ont répondu présentes de manière magnifique. Je vais d’abord m’appuyer sur elles car elles le méritent. Ensuite, on verra ce qu’on fera…

Kristina et Caroline ne s’adressent plus la parole depuis des mois. Allez-vous être le négociateur, le grand frère ?
Je me poserai cette question en temps voulu. Ma priorité reste ces quatre filles qui ont joué les dernières rencontres et qui ont prouvé que l’on pouvait compter sur elles en équipe de France. A Caroline de se mettre en règle pour être sélectionnable si elle le désire. Ensuite, il sera temps de jouer le négociateur si c’est possible de le faire.



De votre envoyé spécial au CNE
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.