AccueilFed CupEscudé: "Marion, ça peut évoluer"

Escudé : « Marion, ça peut évoluer »

-

Dans une inter­view accordée au team presse de la fédé­ra­tion fran­çaise, Nicolas Escudé a fait le point sur les perfor­mances des trico­lores en ce début de saison mais aussi sur le cas épineux de Marion Bartoli. 

Sur la perfor­mance des tricolores
Leurs résul­tats sont rela­ti­ve­ment bons. On aurait aimé que l’une de ces joueuses soit en deuxième semaine à Melbourne. Malgré tout, Alizé (Cornet) a plutôt bien joué à Perth et à Melbourne. Amélie (Mauresmo) semble avoir retrouvé une partie de son tennis, bien que cela ne se concré­tise pas encore au niveau des résul­tats pour l’instant. En revanche, d’après ce que
j’ai pu voir, son compor­te­ment tennis­tique et son atti­tude sur le court sont très inté­res­sants. Nathalie (Dechy) a obtenu d’excellents résul­tats en double, un peu moins en simple. Ce fut un peu plus délicat pour Séverine (Brémond) et Stéphanie (Cohen‐Aloro).

Le cas Bartoli
Si Marion pouvait inté­grer ce groupe un jour, l’équipe de France s’en trou­ve­rait renforcée. Mais aujourd’hui, c’est diffi­ci­le­ment possible. Je me suis entre­tenu à plusieurs reprises avec son père Walter et avec elle, notam­ment après sa victoire sur Jankovic à Melbourne. J’ai refait le point avec eux et, pour l’instant, le retour de Marion n’est absolument
pas d’actualité, ce qui est forcé­ment dommageable.C’est bloqué sur le premier tour contre l’Italie. Mais je pense que cela pour­rait évoluer, et je l’espère, favorablement.