AccueilFed CupGarcia : "Je me sentais bien"

Garcia : « Je me sentais bien »

-

Caroline Garcia a été à la hauteur de l’évé­ne­ment. En réali­sant une perfor­mance de très haut niveau, la Lyonnaise a permis aux Bleues d’éga­liser à 1–1 en domi­nant Petra Kvitova (7–6(6) 6–3).

Dans quel état d’esprit avez‐vous abordé ce match ?

« Je me sentais bien car j’avais hâte de commencer ! Kristina (Mladenovic) avait fait durer jusqu’au bout avec un match très stres­sant. Elle a donné le maximum. J’étais déçue de rentrer à 0–1, mais c’était à moi de faire mon boulot et de donner le meilleur de moi‐même. C’est ce que j’ai réussi à faire. »

Avez‐vous senti venir cette qualité de match ?

« On ne peut jamais savoir. Parfois tu as de bonnes sensa­tions et cela se retourne contre toi. Bien sûr je sentais de la pres­sion, mais elle était posi­tive. J’ai fait une bonne semaine d’entraînement. Je me sentais bien, il fallait simple­ment que je donne tout car on n’a rien à perdre sur ce week‐end. »

Vous avez croisé Kristina Mladenovic après son match…

« Quand on perd un match, on fait tous la même chose. On se préci­pite au vestiaire pour être seul. J’ai aussi vécu ces moments là, je sais comment tu peux te sentir. Je ne voulais pas la laisser seule. Je suis allée la récon­forter pour lui dire que j’étais fière d’elle car c’était vrai­ment le senti­ment le plus profond que j’avais. Elle avait tout donné. »

Comment expliquez‐vous cette diffé­rence entre le circuit et la Fed Cup ?

« Pour jouer cette rencontre, je devais jouer au maximum de mon niveau. J’y suis parvenue et cela nous permet de revenir à 1–1. Les circons­tances en Fed Cup sont tota­le­ment diffé­rentes. La capi­taine est présente sur le court pour nous donner des conseils. Et puis il y a 6000 personnes dans les gradins pour me pousser, que je fasse la plus grosse des boulettes ou l’ace au bon moment. C’est très positif. »

De votre envoyé spécial à Strasbourg

Article précédentSuperbe Garcia !
Article suivantUne journée en photos