AccueilFed CupLes Bleues sont dos au mur

Les Bleues sont dos au mur

-

Ce n’était sans doute pas le scénario rêvé. À l’issue des deux premières rencontres, l’équipe de France est menée 2–0 par l’Italie, à Gênes. Après la défaite de Caroline Garcia face à Sara Errani, Alizé Cornet a été battue logi­que­ment par Camila Giorgi en deux petits sets, 6–4 6–2. Un récital.

Camila Giorgi n’avait rien d’une 31eme joueuse mondiale ce samedi après‐midi. L’Italienne a dominé de bout en bout Alizé Cornet à Gênes et s’impose faci­le­ment en deux sets, 6–4 6‐. Le résumé de la rencontre est simple : Camila Giorgi a été en attaque perma­nente. De bout en bout, elle a étouffé la Niçoise en prenant énor­mé­ment de risques, gagnants, et en prenant la balle tôt. Le constat est peut‐être dur, mais la Transalpine a réalisé une démons­tra­tion de tennis offensif. La numéro une trico­lore a subi sans cesse les assauts et n’a jamais su trouver de solu­tion à la tactique adverse.

Giorgi n’a jamais douté

Ce qui a été frap­pant égale­ment, est que Camila Giorgi n’a jamais douté au cours du match. Elle a joué en pleine confiance, sans réel­le­ment se poser de ques­tions. Cela lui a été forcé­ment béné­fique. Avec son récital, l’Italie mène 2–0 après le premier succès de Sara Errani sur Caroline Garcia.

Les Bleues sont donc menées 2–0 après les deux premiers simples. Les filles d’Amélie Mauresmo vont devoir réaliser un exploit qui n’a encore jamais été réalisé : remonter un handicap de 0–2. La journée de dimanche débu­tera avec le match des numéros unes, entre Sara Errani et Alizé Cornet. Il faudra que la Niçoise se soit remise de cette défaite.