Accueil Fed Cup Nouveau départ pour les Bleues

Nouveau départ pour les Bleues

-

L’équipe de France s’apprête à défier la Belgique pour ses débuts en Fed Cup cette saison. Pour cette nouvelle campagne, Julien Benneteau a réussi là où Yannick Noah avait échoué : faire revenir Caroline Garcia. Présentation.

Julien Benneteau, jeune retraité des courts, débute sa nouvelle vie de capitaine de l’équipe de France de Fed Cup. Le Bressan a déjà réussi un sacré tour de force en parvenant à convaincre Caroline Garcia d’effectuer son grand retour sous le maillot tricolore. La Lyonnaise, absente depuis la finale de 2016 perdue au double décisif face à la République Tchèque, sera l’atout majeur des Bleues. Après avoir confirmé sa présence, la numéro 1 française a expliqué les raisons de son retour (propos relayés par L’Équipe) : « J’avais toujours dit que je faisais une pause en Fed Cup. J’avais besoin de me recentrer sur ma carrière individuelle et de me fixer des objectifs hauts que j’ai atteints. J’ai toujours dit que j’allais revenir. Après, il y a eu une bonne discussion avec le capitaine. Le feeling était là. Les choses sont respectueuses, avec des relations apaisées des deux côtés. Il y avait une volonté mutuelle d’aller vers l’avant pour faire gagner l’équipe de France. C’était le bon timing. »

Le duo Garcia / Mladenovic de retour ?

Néanmoins, son retour intervient alors qu’elle traverse une période difficile avec seulement deux victoires en quatre tournois depuis le début de saison. Ce constat est d’ailleurs identique aux autres joueuses françaises, notamment Kristina Mladenovic qui n’a toujours pas gagné un match en 2019. La Fed Cup reste une compétition totalement différente de la routine du circuit. Les Tricolores en ont peut-être besoin pour réellement lancer leur saison 2019. Face aux Belges qui seront guidées par Elise Mertens (21e), le duo Garcia / Mladenovic, qui avait conduit la France en finale lors de l’édition 2016, pourrait d’ailleurs être reformé. Si l’entente ne semble pas être aussi belle que par le passée, elle paraît être cordiale. Il n’est pas toujours nécessaire de s’aimer pour performer. Ce n’est pas Cédric Pioline et Fabrice Santoro qui vont contredire cette idée.

Benneteau : « Une rencontre très serrée »

En attendant, la rencontre s’annonce assez indécise et pourrait bien se jouer au double décisif comme ce fut le cas en 2018 à Mouilleron-le-Captif. Lors du point presse, Julien Benneteau a confié s’attendre à une rencontre très disputée : « Il y a plusieurs possibilité pour le capitaine Johan Van Herck. Sur papier, c’est une rencontre très serrée. Ce sera la même chose sur le terrain. » En ayant pu choisir ses cinq premières joueuses au classement WTA, Julien Benneteau se donne le droit de croire à une belle campagne pour sa première sur le banc. Une campagne qui pourrait aussi être celle de la dernière pour la Fed Cup dans le format actuel. Alors entre le retour de Caroline Garcia et la perspective d’une réforme comme en Coupe Davis, ce premier week-end de Fed Cup s’annonce passionnant.

Article précédentKyrgios se retire
Article suivantMonfils en quarts
Instagram
Twitter
Facebook
Facebook