AccueilFed CupParmentier : "On n'a pas à rougir"

Parmentier : « On n’a pas à rougir »

-

Interrogée sur la perfor­mance de l’équipe de France, Pauline Parmentier a livré son analyse du week‐end : 

« On n’a pas à rougir, on n’est pas loin mais elles ont été plus fortes, il faut le recon­naître. Pour ma part, je ressors quand même frus­trée car je n’ai pas apporté un point. Après, je veux posi­tiver car j’ai fina­le­ment proposé un jeu qui me ressemble. C’est une très bonne nouvelle. Maintenant, il va falloir récu­pérer mais aussi se concen­trer sur les beaux événe­ments qui m’at­tendent comme Roland‐Garros. Demain (lire ce lundi), je m’en­vole aussi en Turquie car il faut que je grap­pille quelques points pour rentrer dans le tableau à Wimbledon. »

De votre envoyé spécial à Aix‐en‐Provence

Retrouvez gratui­te­ment et en inté­gra­lité le numéro 63, le dernier numéro de notre maga­zine GrandChelem… Bonne lecture !

Instagram
Twitter