AccueilFFTBîmes dresse son bilan

Bîmes dresse son bilan

-

Interrogé par Varmatin.com sur les bords des courts de tennis de Grimaud où son fils dispute le tournoi jeunes, Christian Bîmes a dressé le bilan de sa prési­dence de la Fédération Française de Tennis, longue de 16 ans. « Je voudrais d’abord dire que seize années, c’est long, fati­gant et parfois usant. Mes grandes fiertés sont les deux victoires en coupe Davis sur six finales dispu­tées, les deux Fed Cup rempor­tées chez les filles et les deux titres en Grand Chelem d’Amélie Mauresmo et Mary Pierce. A mon arrivée au poste de président en 1993, il y avait une grosse perte de licen­ciés (environ 10 000), avec mon équipe nous avons réussi à stopper cette hémor­ragie. Aujourd’hui la FFT compte plus d’un million de licen­ciés, dont 100 000 jeunes en mini‐tennis, c’est une grande satisfaction. »

Il a égale­ment exprimé son plus grand regret : « Ne plus être là pour le dossier d’agran­dis­se­ment de Roland‐Garros, chose indis­pen­sable à l’évo­lu­tion du tournoi (construc­tion de stades de 15 000, 1 500 et 1 000 places). Depuis la réno­va­tion de Wimbledon, nous sommes un peu le dernier de la classe comparé aux autres Grands Chelems et c’est à Jean Gachassin, mon succes­seur, de mener à terme ce formi­dable projet. »

Article précédentUn dernier carré made in US
Article suivantLe retour des héros