Accueil FFT Gachassin veut un nouveau stade couvert à Paris d'ici 2012

Gachassin veut un nouveau stade couvert à Paris d’ici 2012

-

Tout juste élu à la tête de la FFT, Jean Gachassin a délivré sa première conférence de presse hier. Le successeur de Christian Bîmes a notamment mis sur le devant de la scène son projet d’extension du site de Roland Garros.

Un nouveau court central couvert porte d’Auteuil pour 2012 :
« Mon but c’est de développer Roland-Garros sur tous les points de vue, et bien sûr cela passe par la construction de ce nouveau central sur le stade Hébert [le site Georges Hébert, à 500 du site de Roland Garros]. Je pense que c’est indispensable. Il y a tellement de concurrence de nos jours. Les grands tournois ont tous créé leur couverture et nous, nous ne l’avons pas. Nous étions au top il y a quelques années, parce que nous étions les meilleurs tournois du Grand Chelem, à tous points de vue, et actuellement nous sommes un petit peu en retard. Nous considérons qu’il faut avoir à tout prix un court couvert. Donc ce projet d’extension est indispensable. Actuellement, la Mairie de Paris nous a autorisés à lancer un appel à candidatures pour les architectes, qui est en train de se réaliser. Nous sommes donc en attente des projets de quatre grands architectes, qui nous serons remis au mois de mai.
Ce projet sera difficile a mener, mais avec de la volonté, notre passion et notre enthousiasme nous devrons y arriver. Nous aurons deux centraux dignes d’un tournoi du Grand Chelem. Je suis personnellement à 200 % pour. En revanche, si tout se passe bien, nous espérons prendre possession des lieux en 2012.
En attendant, je vais demander à des bureaux d’études de faire une étude sur la couverture légère du central
[actuel]. Quelque chose de très léger pour que nous puissions couvrir et continuer à jouer en cas de pluie.« 

Un grand centre d’entraînement :

« Je rêve qu’il y ait un « Marcoussis » ou un « Clairefontaine » du tennis. Nous récupérerons ainsi pas mal de superficie à Roland-Garros. Je voudrais qu’il y ait un centre où les meilleurs joueurs français pourraient s’adresser, s’il y a un problème médical, de remise en forme, etc, et être la référence. Nous y réfléchissons, mais nous ne sommes pas seuls. Il y a des organismes privés, pour ne pas le citer Lagardère, qui a réfléchi à tout cela. Il serait peut-être bien que l’on se rencontre avec Lagardère afin de mutualiser certains moyens. Mon but est qu’il y ait un dialogue. On va essayer de dialoguer avec le groupe Lagardère. Mais je vais plus loin. On est dans une zone que l’on pourrait appeler le « complexe sportif du 16e arrondissement ». […] Pourquoi ne pas mettre tous les dirigeants et tous les principaux présidents de ces associations autour d’une table pour discuter, dialoguer, et pour trouver un terrain d’entente. Il serait extraordinaire que cela soit reconnu comme complexe sportif du 16e. On aurait gagné et on serait plus fort avec toutes ces personnalités au lieu que chacun essaye de grappiller quelques sous ou quelques mètres carrés. C’est une idée.« 

Instagram
Twitter