AccueilFFTHughes Cavallin (trésorier général de la FFT) : "Très vite, on a...

Hughes Cavallin (trésorier général de la FFT) : « Très vite, on a réfléchi à un fond de soutien et de relance »

-

Nous avons joint au télé­phone Hughes Cavallin, tréso­rier de la Fédération Française de Tennis, pour en savoir plus sur le fond de 35 millions d’euros qui va être mis en place pour venir en aide à l’éco­sys­tème du tennis. 

L’idée est bien de pouvoir soutenir tous les acteurs du tennis : « Très vite, au sein du comité exécutif, nous avons travaillé sur l’idée de pouvoir créer un fond de soli­da­rité et de relance, cela parais­sait logique et naturel d’au­tant que cette crise sani­taire touche l’en­semble des acteurs du monde du tennis, les clubs, les joueurs, les indé­pen­dants qui donnent des cours et qui encadrent la pratique, mais aussi les arbitres profes­sion­nels, et les tour­nois qui n’ont pas pu avoir lieu, les ITF, les Challengers. Le but est vrai­ment de définir avec préci­sion les dispo­si­tifs pour chaque caté­gorie et de rendre notre copie le 15 mai afin que les procé­dures puissent être enga­gées pour rece­voir une aide. » 

Hughes Cavallin précise que ces 35 millions ne seront pas unique­ment là pour soutenir, une partie sera consa­crée à ce qu’il nomme un plan de relance : « Aider les joueurs à passer le cap, on sait que c’est impor­tant, mais le fond doit aussi permettre une relance de l’ac­ti­vité tennis sur tout le terri­toire dans des bonnes condi­tions. Les arbi­trages se feront aussi dans ce sens. On veut que jouer au tennis soit possible dans les clubs dès que les auto­ri­sa­tions le permet­tront. C’est aussi pour cela que l’on veut asso­cier l’en­semble des Ligues et comités à cette démarche en parti­ci­pant finan­ciè­re­ment à la consti­tu­tion du fond même si évidem­ment, c’est la Fédération qui donnera la plus grosse partie des 35 millions d’euros. »