AccueilATPCorentin Denolly : "Que la FFT nous soutienne, c'est un super nouvelle"

Corentin Denolly : « Que la FFT nous soutienne, c’est un super nouvelle »

-

Crédit photo : Clovis Museux

Nous connais­sons bien Corentin Denolly. Demi‐finaliste du tournoi junior de Roland‐Garros battu par Taylor Fritz en 2015, l’Isérois d’ori­gine est aujourd’hui classé 327 à l’ATP et fait donc partie des joueurs qui auront droit à une aide du fond de soli­da­rité de 35 millions d’euros que la FFT a mis en place. Joint au télé­phone, il s’est réjoui de cette déci­sion : « C’est une super nouvelle, je trouve que c’est un beau geste. Au final, nous, joueurs fran­çais seront des « privi­lé­giés » par rapport à d’autres nationalités. » 

Interrogé sur la somme qui lui parait idéal pour passer le cap, Corentin n’avait pas une idée précise : « C’est vrai­ment diffi­cile à dire, ce que je sais c’est que lorsque l’on est sur le circuit, c’est notre perfor­mance sur le court, nos résul­tats qui permettent de gagner notre vie. Là, on parle d’une indem­ni­sa­tion, c’est une situa­tion excep­tion­nelle, donc je n’ai pas un chiffre en tête. Quand on est sur le circuit, on a des frais impor­tants, là, il faut recon­naitre que l’on dépense moins même si on ne gagne rien. De toute façon, c’est notre syndicat Tennis Pro qui va nous repré­senter et négo­cier avec la FFT. Ce sont des pros et je suis sur que tous ensemble on trou­vera un accord qui sera positif pour tout le monde, je n’ai pas d’in­quié­tude à ce sujet. »