AccueilFranceGachassin présente ses excuses

Gachassin présente ses excuses

-

Dans une inter­view parue ce matin dans Le Parisien, Jean Gachassin a tenu des propos assez viru­lents à l’en­contre des Qataris qu’il accuse de vouloir créer un tournoi concur­rent de Roland Garros. Quelques heures plus tard, le président de la FFT a présenté ses excuses via un commu­niqué offi­ciel.

« Nous sommes atta­qués par le Qatar » lançait ainsi ce matin Gachassin dans les colonnes du Parisien. « Des avocats et des hommes d’affaire sont allés voir person­nel­le­ment les cent premiers joueurs mondiaux en leur disant : « Nous sommes le Qatar, donc nous n’avons pas de problème avec le prize money. Combien vous en avez à Roland‐Garros ? Vous aurez 32 millions en 2015 ? Ecoutez, nous, on vous en donne 50 » Le Qatar donne 50 millions pour qu’il y ait un tournoi en même temps que Roland‐Garros ! Heureusement que Roland‐Garros repré­sente quelque chose pour tous ces joueurs, mais il faut être vigilant… »

Conscient d’avoir peut‐être été un peu trop loin, le Président présen­tait ses excuses quelques heures après, via le commu­niqué suivant :

« Lors d’un entre­tien avec des diri­geants de clubs que je sensi­bi­li­sais au besoin d’investir massi­ve­ment dans le stade Roland‐Garros, j’ai rappelé, pour justi­fier ce besoin, le contexte concur­ren­tiel farouche que connaît aujourd’hui le sport dans le monde, et notam­ment le tennis. 

On sait en effet que nombreux sont aujourd’hui les pays dési­reux d’accueillir de grands tour­nois, suscep­tibles, un jour, de prétendre riva­liser avec les tour­nois du Grand Chelem. 

C’est maladroi­te­ment que j’ai cité, parmi ces nouveaux acteurs du sport mondial, le Qatar. 

Mes propos ont pu laisser penser que nous voyons le Qatar comme un danger poten­tiel pour Roland‐Garros, alors même que nos deux fédé­ra­tions sont proches, et colla­borent depuis plusieurs années déjà. 

Je tiens donc à présenter mes excuses à nos amis qataris, dont le rôle dans le sport fran­çais mérite le plus grand respect. »