Accueil France Mouratoglou et la formation

Mouratoglou et la formation

-

L’éclosion de Rezaï à Madrid a éga­le­ment mis son entraî­neur, Patrick Mouratoglou, sur le devant de la scène média­tique. Celui‐ci en pro­fite notam­ment pour régler quelques comptes avec la FFT, étant notam­ment en désac­cord sur le sys­tème de for­ma­tion des jeunes : « Si aujourd’hui, en France on n’a pas de bonnes joueuses, c’est aus­si parce à la fédé­ra­tion, pen­dant quinze ans, on a mis les parents dehors. Quand il y a les parents der­rière, ils prennent un coup de pied dans le cul donc ils ne font pas demi‐tour. A la fin, ils sont dans le top 10″.
Si l’a­na­lyse peut paraitre assez légère pour expli­quer un phé­no­mène aus­si com­plexe, la réus­site de Rezaï illustre par­fai­te­ment les bien­faits de ce fameux « coup de pied dans le cul » mis par les parents.

Article pré­cé­dentLe baro­mètre de Roland Garros
Article sui­vantNavratilova gué­rie
Instagram
Twitter