GrandChelem
Tecnifibre a lancé sa saison 2 du Young Guns Contest !



Tecnifibre a lancé mi-mai la saison 2 du Young Guns Contest On The Road, sur le même principe de compétition, mais avec 
quelques évolutions. L’objectif reste toujours le même pour les quatre joueurs sélectionnés. À savoir tenter de gagner la bourse 
de 50.000 dollars après avoir été évalués sur leurs résultats sportifs et leurs capacités à partager sur les réseaux sociaux 
leur vie sur le circuit, à fédérer et engager leur communauté autour de leur projet.

Quatre top players soutiennent les Young Guns
Après une première saison très réussie et remarquée du Contest Young Guns One The Road en 2015 qui a vu le succès du joueur américain Denis Kudla, Tecnifibre a logiquement décidé de lancer la saison 2 du concept. S’il est toujours question pour les quatre prétendants d’être performants sur le court et aussi sur les réseaux sociaux, en 2016, ils pourront compter sur l’expérience d’un aîné, plus aguerri. Ce parrain se chargera de donner des conseils, d’échanger pendant la période du contest qui va durer quatre mois. "L’idée que chaque candidat puisse s’appuyer une sorte de grand frère nous a semblé intéressante, cela crée une vraie dynamique mais aussi une cohésion au sein de notre team" explique Guillaume Ducruet, le responsable sports marketing. L’autre évolution concerne l’aspect média. Cette année un système de bonus sera mis en place sur les réseaux sociaux pour que les communautés de chaque joueur s’engagent encore plus à soutenir leur « poulain » sur des opérations bien ciblées, comme des défis proposés à leurs fans.



Un media training pour les sensibiliser au personal branding
De plus, lors du camp organisé à Cannes pendant l’Open de Monte-Carlo, un média training a été mis en place pour permettre aux jeunes champions d’être sensibilisés à la relation avec les médias, d’acquérir les premières bases solides pour gérer leur communication, partager leur projet et aussi leur apprendre à éviter de commettre des erreurs en terme d’éléments de langage. "Aujourd’hui, la communication est une partie importante de la vie des top players. Dans l’accompagnement de nos athlètes, les sensibiliser au personal branding, les aider dès à présent à professionnaliser leur communication nous paraît être un élément très important" commente Caroline Revol, la responsable de la communication. La semaine du camp a donc été studieuse, elle confirme aussi la force et la puissance de ce concept : "Créer une émulation c’est toujours important, ce qui est intéressant avec le contest Young Guns, c’est que tout cela se fait dans le fair-play et la cohésion. Les échanges sont très riches, et le fait que les candidats viennent des quatre coins du globe apporte une vraie touche internationale".

Le temps fort de la remise des prix à Londres
La remise des prix aura toujours lieu lors du Masters à Londres après la délibération du jury composé d’une personne de chez Tecnifibre, d’un cadre de l’ATP, et d’un spécialiste des médias. Si l’an dernier, grâce à des performances impressionnantes sur le court, Denis Kudla avait rapidement pris un ascendant, cette année, il se peut que la lutte soit plus acharnée : "Je souhaite aux quatre prétendants de réussir une aussi belle saison que Denis, mais le challenge sera difficile à relever, c’est pourquoi je me dis que le contest sera plus serré. C’est d’ailleurs positif car cela pousse tout le monde à avoir une approche très professionnelle de sa future carrière" conclut Guillaume Ducruet.

Les 4 joueurs sélectionnés 
et leur parrain :

• 
Mittchel Krueger (Etats-Unis – 22 ans – 225 ATP), 6e mondial ITF junior 2012,
 Denis Kudla (61e ATP, vainqueur de la première saison du contest Young Guns OTR).
• 
Greg Barrere (France – 22 ans – 264 ATP), Jérémy Chardy (33e ATP).
• 
Omar Jasika (Australie – 19 ans – 235 ATP), vainqueur US OPEN junior 2014
, John Millman (66e ATP).
• 
Daniil Medvedev (Russie – 20 ans – 260 ATP), 13e mondial ITF junior en 2014, Aljaz Bedene (59e ATP).

Grégoire Barrere :
"Je suis motivé à 200%. C’est un beau challenge. Et cette bourse est une somme importante. Même si j’ai la chance d’avoir un encadrement fédéral qui prend en charge beaucoup de mes frais, cette bourse me permettrait d’investir par exemple sur un staff supplémentaire comme prendre un kiné sur quelques semaines. Ce contest est aussi l’opportunité de commencer à professionnaliser ma communication. Je suis sur les réseaux sociaux, mais là je vais avoir l’opportunité d’aller plus loin, commencer à travailler mon image, à fédérer les personnes qui me soutiennent et suivent mon projet sportif. Il faut qu’ils m’aident à gagner ! Cette saison nous avons la chance d’avoir chacun un parrain. Pour ma part, c’est Jérémy Chardy. Il peut m’apporter son expérience mais aussi son soutien sur les réseaux sociaux ! La team France a toutes ses chances."

Son parrain Jérémy Chardy :
"Je soutiens Greg dans ce concours. Je prends mon rôle au sérieux, on est une équipe ! Il m’a dit que je lui portais chance, on s’est entraîné ensemble pendant l’OTR camp, et il a remporté le tournoi futur d’Angers juste derrière. Il est en forme, il joue bien, on va essayer de pousser aussi l’aspect réseau social. On souhaite bonne chance aux autres mais Greg va gagner (rires)."




Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 52 "Roland 2016, tous mordus de tennis", le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.