GrandChelem
Ça marche déjà !



Depuis son intégration au sein de la Fédération Française de Tennis, le padel a connu ses deuxièmes championnats de France. Après Padel Central de Lyon (Rhône), le centre Padel Attitude de Lesquin (Nord) était le théâtre de cette deuxième édition.

Un public conquis...
Au-delà des résultats, les trois jours de compétition ont confirmé le boom du padel dans l’Hexagone : un niveau en hausse (un total de 32 équipes, soit 16 hommes et 16 femmes) et un public (venu en nombre) séduit par le spectacle proposé avec des points toujours plus spectaculaires. Le niveau se tire vers le haut comme l’explique Jérémy Ritz, troisième dans le Nord. « Le niveau des championnats a progressé. L’an dernier il y avait trois ou quatre équipes au-dessus du lot. Aujourd’hui, c’est plus 10 ou 12. Le niveau se densifie. Tous les joueurs progressent. C’est un cercle vertueux. »

Laura Clergue, un doublé avant une nouvelle vie...
Laura Clergue et Audrey Casanova composent, incontestablement, la meilleure paire française. Présentes dans le Top 100 mondial, elles avaient coché le rendez-vous national. « Les championnats de France étaient une très grosse échéance pour nous. On voulait confirmer notre titre » souligne Audrey Casanova. Après ce doublé, Laura Clergue, âgée de 26 ans, a décidé de tenter l’aventure professionnelle en s’envolant pour Madrid la saison prochaine : « J’arrête de travailler (NDLR : elle est ingénieur dans les transports) et je pars vivre à Madrid pour ne faire que du padel ! C’est un gros changement de vie. Je vais avoir deux entraînements de padel par jour et un physique. Actuellement, j’essayais de concilier ma vie professionnelle et le sport. Au lieu de faire moyennement les deux, j’ai décidé de me lancer à fond sur un an pour voir ce que ça va donner... C’est un peu risqué mais je ne regrette absolument pas et j’ai hâte de commencer ! » Un pari osé mais qui pourrait bien s’avérer gagnant au regard de son talent et de sa progression fulgurante, elle qui a débuté le padel il y a un peu plus de deux ans... Une expérience qui briserait bien des barrières pour le padel français.

Haziza/Scatena, plus forts que la pression...
Champions de France et d’Europe, Robin Haziza et Jérémy Scatena n’avaient pas envie de décevoir. « C’est un gros soulagement, souligne Jérémy Scatena. On avait une pression très forte, car l’attente était très grande. Quelque part, on ne s’autorisait pas la défaite. » Robin Haziza poursuit : « Ce qui est difficile, c’est de vivre le match en se disant que l’on joue pour ne pas perdre. Nous sommes plus crispés et nos adversaires évoluent en étant plus relâchés. Mais nous sommes soulagés ! On s’est lancés sur le circuit catalan et l’année prochaine on va débuter les premiers tournois World Padel Tour (WPT). On va s’entraîner comme des pros mais on le fait pour notre plaisir, on veut simplement s’amuser ! »

Dossier padel :

Melchior Dejouany : "Le padel se développe partout en Europe"

Centres privés : précurseurs, incubateurs, accélérateurs

Comment ça va marcher ?

L'exemple de l'Espagne, exception ou modèle absolu ?

Pourquoi ça doit marcher ?

Pourquoi ça va marcher ?

10 questions pour comprendre le padel

GrandChelem n°55 en téléchargement gratuit
Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 55, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.