Accueil Histoire Gibson casse les clivages à l'US Open

Gibson casse les clivages à l’US Open

-

Un bel article du World Tennis Magazine sur Althea Gibson… Quand on s’intéresse à l’US Open, on ne peut pas passer à côté de cette figure marquante des années 50 et de la lutte contre la discrimination raciale. Elle est la première noire à remporter un titre du Grand Chelem, en 1956, à Roland-Garros. Avant de gagner l’US Open à Forest Hills en 1957. Pas un mince exploit quand l’on se rappelle du climat de l’époque et de la ségrégation encore prégnante… « Gibson n’a pas seulement cassé la barrière de la couleur de peau à l’US Open, en 57, mais a remporté, en plus, deux titres à Forest Hills, deux à Wimbledon et un autre à Roland Garros. Comme le romancier James Baldwin l’a crié : « Etre un noir dans ce pays et se le voir répété en permanence, c’est aussi accepter d’être en colère la plupart de votre vie. »

A lire ici !

  • US Open > Sharapova, reprise en détente
  • Insolites > La photo du jour…
  • Instagram
    Twitter
    Facebook
    Facebook