AccueilIndian WellsGasquet s'est préservé !

Gasquet s’est préservé !

-

Richard Gasquet se qualifie facilement pour le troisième tour, à Indian Wells. Face à Teymuraz Gabashvili, le Français profite de l’abandon du Russe alors qu’il menait très largement, 6–0 2–0.

Huit jeux. Et 34 minutes. C’est le temps passé par Richard Gasquet sur le court aujourd’hui, à Indian Wells. Opposé à Teymuraz Gabashvili au deuxième tour, le Français a, dans un premier temps, fait parler la poudre avec pas moins de 85% de points gagnés derrière son service. Puis, dans un deuxième, profité de l’abandon du Russe d’ori­gine géor­gienne appa­rem­ment malade, à 6–0 2–0 en sa faveur. 

Une victoire à l’éco­nomie, forcé­ment malheu­reuse pour son adver­saire, mais tout à fait salu­taire pour le Biterrois. Car l’on sait comme les efforts parfois consentis dans les premiers tours d’une épreuve finissent par vous plomber votre fin de tournoi. Gasquet, qui n’a jamais été une bête de physique, pourra respirer avant de se pencher sur son seizième de finale face à Fernando Verdasco, vain­queur d’Horacio Zeballos 7–5 7–5.

Il peut viser le dernier carré…

S’il ne s’agit surtout pas de se projeter de manière outran­cière, force est de constater que Richard a un bon coup à jouer dans ce tableau d’Indian Wells. La défec­tion de Tomas Berdych lui permet de viser les demi‐finales du tournoi. Tout du moins, ce serait une ambi­tion légi­time. Evidemment, avant, il faudra peut‐être battre John Isner. Puis Grigor Dimitrov ou Ernests Gulbis. Evidemment.

Mais il tient l’oc­ca­sion de pour­suivre une série inté­res­sante : depuis 2011, il a, chaque année, atteint une fois le dernier carré d’un Masters 1000. Y parvenir aussi tôt dans l’année serait du meilleur des augures.

Article précédentGulbis attend Dimitrov !
Article suivantWozniacki a eu chaud !