AccueilIndiscrétionsTensions dans le tennis féminin belge

Tensions dans le tennis féminin belge

-

Alors que la Belgique jouera l’Estonie les 24 et 25 avril prochains, une guerre se déclare dans le tennis féminin belge. Le père de Yanina Wickmayer, 14e mondiale, sélec­tionnée elle aussi, a eu des mots très durs envers Justine Hénin ainsi que Kim Clijsters qui joue­ront pour la Belgique.
« Qu’a fait Justine Henin pour la Fed Cup ces dernières années ? se demande Marc, le papa. Lors de la finale de 2006, (contre l’Italie), elle pouvait gagner sur une jambe avec Kirsten (Flipkens) … mais elle a préféré aban­donner pour un bobo (dans le 3e set du double décisif, ndlr). 

« Pourquoi Justine veut‐elle jouer ? Parce que le match se déroule en Belgique ? Pour soigner sa popu­la­rité en Flandre ? Si elle est encore là l’année prochaine lors­qu’il faudra aller en Russie ou en République Tchèque, je lui présen­terai mes excuses… Je recon­nais que Kim et Justine sont deux très grandes cham­pionnes. Ma fille ne gagnera jamais sept titres en Grand Chelem, peut‐être même pas un seul, mais ce que je n’ac­cepte pas c’est l’hy­po­crisie qui tourne autour de ce match. Sabine Appelmans, la capi­taine, prétend toujours qu’elle fera son choix après la semaine d’en­traî­ne­ment. Trois joueuses pour deux places en simple c’est trop ».On sera au début de la saison sur terre battue et Yanina ne va pas prendre le risque d’éven­tuel­le­ment se blesser dans un match sans enjeu« Depuis que j’ai annoncé que Yanina ne serait pas la cinquième roue du carrosse, Kim Clijsters m’évite ». Yanina Wickmayer a tenu à apaiser les choses en décla­rant que « le plus impor­tant, c’est que la Belgique gagne. Je ne veux pas m’im­poser. Il y a une capi­taine pour cela ; »

Instagram
Twitter