AccueilInsoliteLa folle anecdote de Rublev avec Medvedev : "J'ai réalisé qu'on était...

La folle anec­dote de Rublev avec Medvedev : « J’ai réalisé qu’on était tous les deux fous. Je prenais de la terre battue et je la mangeais. Daniil, lui, hurlait sur tout et sur tout le monde autour de lui »

-

Les deux Russes du top 10, Andrey Rublev et Daniil Medvedev, amis de longue date, ont tous deux un fort carac­tère. Le 9e mondial a raconté à ce sujet une anec­dote savou­reuse et plutôt éton­nante concer­nant un match en juniors face à son aîné.

« Après ça, j’ai réalisé qu’on était tous les deux fous. On faisait que des lobs. Chaque échange durait 10 minutes. On faisait ces balles hautes jusqu’à l’épui­se­ment. L’un de nous se plan­tait sur le lob et s’en suivaient trois minutes de pleurs et de jets de raquettes. Je pense que nous avons joué sans juges de ligne donc c’était bien. Personne ne s’est tué à regarder tout ça. Puis le point suivant, à nouveau 10 minutes de jeu, 3 minutes de pleurs. L’un d’entre nous se roulait sur le court après avoir gagné ce point et un autre pleu­rait. Et ça a duré 3,4 heures comme ça. On flip­pait diffé­rem­ment. Je lançais des raquettes, je pleu­rais, je gémis­sais. Daniil lançait des raquettes, mais sans pleurer ni gémir. Au lieu de cela, il hurlait sur tout et tout le monde autour de lui… Si quelqu’un passait par là, il aurait l’impression d’arriver en enfer. Je prenais de la terre battue sur le terrain et je la mangeais », s’est souvenu Rublev, qualifié en finale à Gijon où il affron­tera Sebastian Korda dimanche.

Si les deux hommes se sont assagis, ils ont parfois encore un peu de mal à cana­liser leur colère. Surtout Rublev.