AccueilInsoliteLa sécurité du tournoi confisque des objets "Free Peng Shuai" et fait...

La sécurité du tournoi confisque des objets « Free Peng Shuai » et fait appel à la police

-

Décidément, les auto­rités austra­liennes ont une drôle notion de la liberté d’expression. 

Alors que le mouve­ment de soutien pour la liberté de la joueuse chinoise Peng Shuai continue d’exister, la sécu­rité de l’Open d’Australie a eu la bonne idée de confis­quer une bande­role et des tee‐shirts en hommage à l’an­cienne numéro une mondial en double avant même d’ap­peler la police. 

La raison invo­quée par les auto­rités est qu’il est clai­re­ment écrit dans le règle­ment du tournoi qu’au­cune inscrip­tion poli­tique ne doit être auto­risée. Sauf qu’en l’occurrence, ce slogan « Free Peng Shuai » n’a véri­ta­ble­ment aucune conno­ta­tion poli­tique. Le but étant de ne pas oublier la joueuse dont on ne sait pas vrai­ment si elle est en sécu­rité en Chine.