Accueil Insolite Les demandes les plus lou­foques des joueurs pen­dant la quarantaine

Les demandes les plus loufoques des joueurs pendant la quarantaine

-

Oui, la mise en qua­ran­taine est ter­mi­née pour les « 72 » de Melbourne. Désormais, il est temps pour eux de se consa­crer à l’es­sen­tiel : le ten­nis. Cependant, il est amu­sant de consta­ter com­ment cette situa­tion sans pré­cé­dent a été géré par les joueurs. S’ils n’a­vaient pas le droit de sor­tir de leurs chambres d’hô­tel pen­dant deux semaines, ils ont pu faire quelques requêtes afin d’a­mé­lio­rer leur condi­tions de qua­ran­taine. Et cer­taines sont par­ti­cu­liè­re­ment… lou­foques, comme le révèle Craig Tiley, patron de l’Open d’Australie.

On apprend ain­si que la requête la plus étrange qui lui ait été sou­mise était… des cha­tons. « Pas une, mais plu­sieurs fois ». Mais après avoir expli­qué qu’il exis­tait une cor­ré­la­tion entre les cha­tons et le coro­na­vi­rus, les demandes ont ces­sé… Pour être rem­pla­cées par des demandes de « chiots », de « chiens », ou encore un qui « a deman­dé pour plai­san­ter s’il y avait un moyen de lui ame­ner éga­le­ment des ani­maux indi­gènes d’Australie ».

Vous l’au­rez com­pris, les joueurs avaient sur­tout besoin de com­pa­gnie pen­dant ces deux semaines de quarantaine.

Instagram
Twitter