Accueil Insolite Lestienne (confiné 21 jours en Italie): "Pour mon déjeuner, j'avais le droit...

Lestienne (confiné 21 jours en Italie) : « Pour mon déjeuner, j’avais le droit à une tranche de jambon et quelques feuilles de roquette »

-

Personne n’aurait voulu vivre l’aventure ubuesque et kafkaïenne de Constant Lestienne au challenger de Parme suite à un test positif au Covid-19.

Hier soir, il a livré un témoignage très précis lors de l’émission Sans Filet de Benoit Maylin. Concrètement, son histoire mériterait presque un film.

Enfermé pendant près de 21 jours dans sa chambre d’hôtel, il a presque perdu la « tête », privé de liberté et surtout d’informations de la part des autorités.

Un jour, le malheur a fait qu’en voulant sortir prendre un peu l’air dans le couloir de l’hôtel, la porte de sa chambre s’est refermée toute seule. La suite, c’est lui qui l’explique le mieux : « En fait, je n’avais pas de masque, et il fallait bien que je puisse ouvrir la porte de ma chambre. Je suis donc allé à l’accueil et là cela a été la panique générale. On aurait dit que j’avais la lèpre. J’ai jamais vécu une telle situation dans ma vie ».

Concernant ses conditions de vie, là aussi, c’était l’enfer. « Au début, comme l’hôtel ne faisait restaurant que le soir, mon déjeuner se résumait à une tranche de jambon et quelques feuilles de roquette. Par la suite, je leur ai expliqué qu’il suffisait peut-être de me garder un plat de la veille et de le faire réchauffer. C’est ce qu’ils ont fait, et je peux vous dire que manger des pâtes à la tomate, je sais ce que cela signifie maintenant ».

Instagram
Twitter