AccueilInsoliteLestienne (confiné 21 jours en Italie): « Pour mon déjeuner, j’avais le droit…

Lestienne (confiné 21 jours en Italie): « Pour mon déjeuner, j’avais le droit à une tranche de jambon et quelques feuilles de roquette »

-

Personne n’au­rait voulu vivre l’aven­ture ubuesque et kafkaïenne de Constant Lestienne au chal­lenger de Parme suite à un test positif au Covid‐19. 

Hier soir, il a livré un témoi­gnage très précis lors de l’émis­sion Sans Filet de Benoit Maylin. Concrètement, son histoire méri­te­rait presque un film. 

Enfermé pendant près de 21 jours dans sa chambre d’hôtel, il a presque perdu la « tête », privé de liberté et surtout d’in­for­ma­tions de la part des autorités. 

Un jour, le malheur a fait qu’en voulant sortir prendre un peu l’air dans le couloir de l’hôtel, la porte de sa chambre s’est refermée toute seule. La suite, c’est lui qui l’ex­plique le mieux : « En fait, je n’avais pas de masque, et il fallait bien que je puisse ouvrir la porte de ma chambre. Je suis donc allé à l’ac­cueil et là cela a été la panique géné­rale. On aurait dit que j’avais la lèpre. J’ai jamais vécu une telle situa­tion dans ma vie ». 

Concernant ses condi­tions de vie, là aussi, c’était l’enfer. « Au début, comme l’hôtel ne faisait restau­rant que le soir, mon déjeuner se résu­mait à une tranche de jambon et quelques feuilles de roquette. Par la suite, je leur ai expliqué qu’il suffi­sait peut‐être de me garder un plat de la veille et de le faire réchauffer. C’est ce qu’ils ont fait, et je peux vous dire que manger des pâtes à la tomate, je sais ce que cela signifie main­te­nant ».

Instagram
Twitter