AccueilInsoliteMedvedev : "Je crois que j'ai un certain talent pour les langues....

Medvedev : « Je crois que j’ai un certain talent pour les langues. Quand ma carrière sera terminée, je verrai si je ne veux pas apprendre l’es­pa­gnol ou l’ita­lien, parce que c’est proche du français »

-

L’avantage avec Daniil Medvedev, c’est qu’il aime parler de tout d’une manière assez libre en confé­rence de presse.

Alors qu’il doit affronter Alexander Zverev, ce jeudi en huitièmes de finale du Masters 1000 de Monte‐Carlo, le Russe, tombeur de Lorenzo Sonego au deuxième tour, s’est confié sur sa faci­lité pour apprendre des langues étran­gères. Parlant déjà russe, anglais et fran­çais couram­ment, Daniil n’ex­clut pas d’ap­prendre deux nouvelles langues. 

« J’ai vécu en France à l’âge de 18 ans, et après, quand j’avais 21 ou 22 ans, j’ai démé­nagé à Monaco où tout le monde parle fran­çais. Toute mon équipe parle fran­çais. Au bout d’un moment, j’ai donc commencé à parler fran­çais. J’aime les langues. Je crois que j’ai un certain talent pour les langues. Quand ma carrière sera terminée, je verrai si je ne veux pas apprendre l’es­pa­gnol ou l’ita­lien, parce que c’est proche du fran­çais, mais tant que je jouerai au tennis, j’aurai le temps, mais je ne veux pas vrai­ment consa­crer mon temps à l’étude des langues. »