AccueilInsoliteNovak Djokovic : "Je pleure à chaque fois que je quitte la...

Novak Djokovic : « Je pleure à chaque fois que je quitte la maison »

-

À trois jours du début de l’édi­tion 2023 de l’Open d’Australie, tournoi sur lequel il est le grand favori, Novak Djokovic a accordé une longue et émou­vante inter­view à nos confrères de Tennis Majors.

Abordant de nombreux sujets notam­ment concer­nant sa vie privée, le Serbe, un poil philo­sophe, explique en quoi la vie d’un joueur de tennis profes­sionnel peut être parti­cu­liè­re­ment dure à gérer d’un point vue familial. 

« Ce n’est pas facile, il n’y a pas de recette miracle. Comme toute personne qui voyage beau­coup en raison de la nature de son travail, j’ai des diffi­cultés lors­qu’il s’agit de voir ma femme et mes enfants, mes parents, mes frères… Je ne passe pas autant de temps que je le voudrais avec ma famille – par exemple, je vais passer plus d’un mois en Australie main­te­nant. Cela fait mal, je pleure à chaque fois que je quitte la maison. Parfois, j’ai­me­rais que les choses soient diffé­rentes, mais je suis très recon­nais­sante pour tout ce que la vie m’a donné – mes diffi­cultés ne sont rien compa­rées à celles des autres. J’essaie d’en être consciente, mais ma famille me manque toujours beau­coup. Je suis constam­ment à la recherche de cet équi­libre, avec ma femme – parfois j’y arrive, parfois non. La vie est ainsi faite, comme les vagues, avec des hauts et des bas, et le plus impor­tant pour un homme est de rester fidèle à lui‐même et de faire de son mieux pour s’adapter à toutes les circonstances. »