AccueilInsolitePavel Slozil, ancien joueur théco­slo­vaque devenu améri­cain est en panique totale…

Pavel Slozil, ancien joueur thécoslovaque devenu américain est en panique totale…

-

On le sait, nous vivons une période très spéciale où toutes les théo­ries se confondent ou les diffé­rentes situa­tions concer­nant le Covid‐19 sur le globe entrainent des débats sans fin. Chez certaines personnes cela entraine même de la peur. C’est le cas pour l’an­cien joueur tchèque Pavel Slozil, 35ème joueur mondial en 1984 qui formait avec Tomas Smid une paire de double de très haut niveau. Pavel a aussi été le coach de Steffi Graf.

Dernièrement il s’est exprimé sur son compte Facebook et devrait être très vite mis dans la case « complo­tiste » : « Il y a 64 ans, je suis né dans un pays socia­liste et commu­niste de Tchécoslovaquie. Depuis de nombreuses années, je suis fier d’être un citoyen améri­cain. Il y a des années, mes amis et moi avons commencé à nous inquiéter concer­nant l’avenir de ce merveilleux pays. Si les États‐Unis deviennent un gouver­ne­ment avec un parti unique sur la voie du socia­lisme, une forme de commu­nisme sera impa­rable » explique Pavel qui a peur pour les géné­ra­tions à venir : « Dans mon passé, j’étais auto­risé à voyager avec des docu­ments gouver­ne­men­taux unique­ment après avoir eu un bon compor­te­ment et de hautes compé­tences en tennis. J’ai dû gagner plus de matches pour mon pays avant que ma femme et ma fille ne puissent me rejoindre. Et je sais mieux que quiconque que le gouver­ne­ment d’un parti peut restreindre vos projets de voyage en déte­nant votre passeport »

Conscient que son témoi­gnage peut choquer, il termine presque en s’ex­cu­sant : « Après l’in­va­sion russe en 1968, de nombreuses personnes ont quitté le pays. Je n’avais pas le cœur de le faire. Cela ne me dérange pas que vous soyez d’ac­cord ou en désac­cord avec mon histoire. C’est surtout pour la jeune géné­ra­tion que j’ai écrit ces lignes »

Instagram
Twitter