Accueil Insolite Rosset : "On devait se raser la tête en cas de victoire"

Rosset : « On devait se raser la tête en cas de victoire »

-

Dans un papier de notre confrère du Matin notre confrère est allé interrogé Marc Rosset sur leur victoire en 1992 en Coupe Davis face à la France alors tenante du titre. C’est un peu ce succès face aux voisins tricolores qui a permis qu’une épopée helvétique débute avec dans l’équipe suisse Jakok Hlasek et donc Marc Rosset.

Avant d’aller défier les Bleus de Noah, toute l’équipe rouge et blanc s’était lancé un pari qui a eu des conséquences plutot rigolotes. « Franchement, le souvenir qui me revient tout de suite, c’est notre pari. On avait décidé de se raser la tête en cas de victoire. Et le dimanche soir, j’étais en train de m’occuper de Christophe Freyss (ndlr : l’entraîneur assistant de Georges Deniau), lorsque la tondeuse est tombée en panne. J’avais fait la moitié de sa tête et les autres croyaient que je faisais une blague. Je m’étouffais de rire. »

Instagram
Twitter