AccueilInsoliteSerge Lama (auteur d'une chanson sur Federer) : "La première fois qu'il...

Serge Lama (auteur d’une chanson sur Federer) : « La première fois qu’il se fait gicler par Nadal à Roland‐Garros, j’étais parti chanter, je peux vous dire que je n’avais pas le moral »

-

L’influence de Roger Federer s’étend bien au‐delà du tennis ou même du sport. Par sa classe, son élégance et son jeu, il a marqué plusieurs géné­ra­tions. Serge Lama, monu­ment de la chanson fran­çaise et fan absolu du Suisse, a décidé d’écrire « Les gestes de Federer », un morceau dispo­nible dans son ultime album, « Aimer ». 

De passage dans L’Equipe à cette occa­sion, il clame son amour pour l’homme aux 20 titres du Grand Chelem et raconte notam­ment quelques souve­nirs doulou­reux liés aux plus grandes défaites de Roger. 

« La finale de Wimbledon 2019, contre Djoko (6−7 [5], 6–1, 6–7 [4], 6–4, 12–13 [7–3]), parce qu’il avait le match en main, avec deux balles de titre sur son service, alors qu’on connaît ses qualités de serveur. Il a pris la peur, la peur de gagner parce qu’il savait que ce Grand Chelem supplé­men­taire aurait changé beau­coup de choses. Il y a une autre finale contre Djoko en cinq sets à Wimbledon qu’il aurait dû gagner aussi, en 2014 (7−6 [7], 4–6, 6–7 [4], 7–5, 4–6). Là aussi ça s’était joué sur un coup de dé. Et la première fois qu’il se fait gicler par Nadal à Roland‐Garros, en demi‐finales (en 2005). J’étais parti chanter, je peux vous dire que je n’avais pas le moral. Comme quand Tsonga le bat en quarts de finale à Wimbledon (en 2011) ! J’étais parti pour la salle de concert à deux sets zéro pour lui en disant : ‘On peut y aller, on est peinard’, et je rentre… défaite en cinq (6−3, 7–6 [3], 4–6, 4–6, 4–6) ! »