AccueilInsoliteUn député australien en profite pour charger Djokovic après la blessure de...

Un député australien en profite pour charger Djokovic après la blessure de Nadal

-

Exclu du terri­toire austra­lien dans des condi­tions rocam­bo­lesques en janvier dernier avec le sujet du vaccin en toile de fond, Novak Djokovic suscite une véri­table obses­sion de la part de certains poli­ti­ciens du pays des kangourous.

Officiellement blessé aux côtes après une fissure et absent de 4 à 6 semaines du circuit, Rafael Nadal a été pris en exemple par le député Craig Kelly pour émettre un sous‐entendu plus que limite. 

En effet, après que l’Espagnol ait déclaré, « quand j’es­saie de respirer, c’est doulou­reux et c’est très incon­for­table. C’est comme une aiguille tout le temps à l’in­té­rieur. J’ai un peu le vertige parce que c’est doulou­reux. C’est une sorte de douleur qui me limite beau­coup », le poli­ti­cien austra­lien a écrit sur son compte Twitter : « Bien, bien… Je me demande ce que dirait Djokovic. »

Non‐vacciné et consi­déré comme l’un des leaders du mouve­ment anti‐vaccin par le tribunal qui l’a jugé et les respon­sables poli­tiques actuels de l’Australie, le numéro 1 mondial serait, dans l’ima­gi­naire de Kelly, scep­tique à propos des décla­ra­tions de l’Espagnol. En somme, le député sous‐entend que Djokovic pour­rait consi­dérer la bles­sure de son rival comme un effet indé­si­rable de la vacci­na­tion étant donné son « statut » d’anti‐vax. 

On nage en plein délire…