AccueilInsoliteUne histoire de sexe

Une histoire de sexe

-

Sarah Gronert n’est pas une joueuse comme les autres. Cette Allemande de 22 ans, actuel­le­ment classée à la 539ème place mondiale, est une parti­cu­la­rité du circuit féminin. En effet, elle n’est pas née femme… Ni homme non plus ! Nantie des deux sexes à la nais­sance, elle a pris la déci­sion d’être une femme et s’est donc fait ôter ses organes masculins. 

Malheureusement pour elle, les joueuses du circuit n’ac­ceptent pas cette trans­for­ma­tion. Sans cesse insultée, méprisée et traitée de « garçon », elle avait été contrainte de mettre sa carrière entre paren­thèse courant 2008, touchée par toutes ces insinuations. 

Mais la voilà de retour ! Elle a d’ores‐et‐déjà remporté deux tour­nois cette année. Et les réac­tions ne se sont pas faites attendre : Schlomo Tzoref, coach de Julia Gluschko, 306ème joueuse mondiale, et récem­ment battue à Raanana, en Israel, 2–6 1–6, par Sarah Gronert explique : « Elle n’est pas une femme, mais un homme. Elle n’a ni la puis­sance ni la tech­nique que l’on devrait trouver chez une femme. Aucune fille ne peut servir comme elle sert, pas même Venus Williams. Quand j’ai appris son histoire, j’ai été choqué. Je ne sais pas s’il est juste qu’elle joue chez les filles. Elle est avan­tagée, mais si la WTA en a décidé autre­ment… Si elle continue à jouer de manière régu­lière, comme ça, elle inté­grera le top 50 dans les six prochains mois. »

Lors de ce tournoi en Israel, Sarah Gronert a survolé la concur­rence, ne concé­dant que 14 jeux en 5 matches et sortant les deux premières têtes de série.

Le débat, proba­ble­ment sans fin, est évidem­ment de savoir s’il est normal de la voir s’ali­gner dans les compé­ti­tions féminines…

Instagram
Twitter