Insolites
Les pépites de Gulbis

Ernests Gulbis est connu pour son franc-parler lors des conférences de presse. Suite à sa victoire face à Roger Federer, le Letton a encore "envoyé du lourd" face aux journalistes. Voici donc les quelques pépites de la conf' d'Ernests.

A quel point est-ce difficile de jouer devant un public qui est contre vous ?
Je sais comment le public de Paris peut être, j'ai donc essayé d'en montrer le moins possible, de ne pas donner matière à me faire siffler. Mais finalement, la foule m'a aidée dans le sens où moins je parle, mieux je joue ! Je n'ai donc cassé qu'une raquette. Or une, c'est rien ! (Rires)

Vous venez de battre Federer, le grand public ne vous connait pas très bien. Qu'est ce que vous voulez que les gens sachent de vous ?
Rien. (Rires)

Novak Djokovic est votre potentiel adversaire en demi-finales…
(Il coupe) Okay, donc qui est mon potentiel adversaire en finale ? (Rires)

Qu'est-ce que les raquettes vous font pour que vous soyiez si dur avec elles ?
Vous savez, je dois respecter tous les courts du monde. Et pour cela, je dois casser au moins une raquette sur chaque court. Je sentais donc que je ne respectais pas assez le court central de Roland Garros. Il fallait donc que j'y casse une raquette ! (Rires)