Accueil Interviews "C'est pas grave"

« C’est pas grave »

-

Battue par Na Li (6-4, 3-6, 6-2), la protégée de Sam Sumyk après avoir remporté le tournoi d’Indian Wells a marqué le pas. Pour Sam, joint à l’occasion de notre futur dossier sur le coaching, c’est presque naturelle et… logique.
Cette défaite ne m’inquiète pas plus que cela. Je la trouve presque logique. Enchainer Miami après Indian Wells c’est l’équivalent d »un tournoi du Grand Chelem sans en avoir la préparation en fait. Donc Vera s’est battue, elle a fait le maximum, elle était fatiguée, elle a donc lutté pour survivre mais cela n’a pas suffit. En plus, Na Li est une sacrée cliente. Ce qu’il y a de drôle aussi c’est que tout le monde se plaint que le circuit féminin ne possède pas de patronne, mais cela s’explique, la concurrence est de plus en plus rude. Le niveau physique a augmenté et donc enchainer deux gros tournois c’est un sacré challenge. En plus Vera a été vraiment touchée émotionnellement par son succès en Californie, et il faut savoir digérer tout ça, prendre un peu de recul. De toute façon, une défaite n’est jamais un cataclysme, surtout quand on connait les causes. Là, je n’ai rien à reprocher à Vera, au contraire.

Instagram
Twitter