AccueilInterviewsPatrick Mouratoglou : « Federer a été trop timide »

Patrick Mouratoglou : « Federer a été trop timide »

-

Patrick Mouratoglou analyse pour welo­ve­tennis cette finale dantesque. Pour lui Federer aurait du être plus entre­pre­nant, il a trop subi le jeu et la tactique de l’Espagnol.

Le match a été excep­tionnel surtout dans sa dimen­sion drama­tique avec des renver­se­ments de situa­tion nombreux, alors on peut se demander ce qu’il a manqué à Federer pour l’emporter. Au risque d’être dur, je dirais d’y croire plus et de jouer sa chance à 100%. Selon moi, Federer n’a jamais été en posi­tion de gagner, il a subi et lutté pour rester en vie tout au long du match. Les deux premiers sets et demie ont été à sens unique. Rafa domine tota­le­ment grâce à son lift long et lourd sur le revers du Suisse qui non seule­ment l’empêche d’at­ta­quer mais le sort égale­ment du terrain, l’oblige à raccourcir et le livre aux coups de boutoir de l’Espagnol. Ce scénario continue jusqu’à ces trois balles de break consé­cu­tives au milieu du 3ème set contre le Suisse. A ce moment là, tout le monde pense logi­que­ment que Nadal va s’im­poser en trois sets, mais ce dernier se crispe, rate l’oc­ca­sion et perd le troi­sieme set. 
A partir de ce moment, début du quatrieme, Federer a vrai­ment sa chance parce que Nadal est beau­coup plus nerveux et ne trouve plus du tout la même longueur en coup droit. Federer peut alors imposer son jeu d’at­taque. S’il l’avait fait, on aurait vu un autre match, mais le Suisse est malheu­reu­se­ment reste timide et c’est ensuite un excep­tionnel enchai­ne­ment d’oc­ca­sions ratées par l’Espagnol qui a plus que l’oc­ca­sion de plier le match à plusieurs reprises dans le quatrième. Le cinquieme est à l’image du précé­dent, et c’est fina­le­ment en toute logique que Nadal l’emporte.
Patrick Mouratoglou pour Welovetennis

Instagram
Twitter