Accueil Interviews Patrick Mouratoglou: "Je suis content de pouvoir m'exprimer sur le sujet Nadal...

Patrick Mouratoglou : « Je suis content de pouvoir m’exprimer sur le sujet Nadal et le dopage »

-

Le débat concernant Nadal et le dopage, que certains nomment maronnier, a suscité de vives réactions sur notre site, raison de plus pour poser la question à Patrick Mouratoglou qui est le circuit pro de très près.

Je suis très content de pouvoir m’exprimer sur le sujet, car je trouve les procès d’intention intentés contre Nadal très injustes. Certes, Nadal est déconcertant, certes il gagne beaucoup, il a une apparence physique effrayante pour ses adversaires, il semble physiquement indestructible, il réalise des choses qui semblent impossible aux autres joueurs.  Il est donc aisé dans ce cas, et malheureusement fréquent, d’exprimer sa frustration en accusant, sans aucune preuve, l’autre de tricherie. J’entends souvent dans les vestiaires les uns et les autres se plaindre, « il est dopé », « c’est impossible ce qu’il fait… », etc…

C’est un réflexe gênant pour trois raisons essentielles :
La première : accuser quelqu’un sans aucune preuve est un procédé pour le moins difficile à accepter.
La seconde : c’est une manière de refuser de voir le caractère unique et exceptionnel de ce joueur, c’est une manière de ne pas se remettre de question.
La troisième : c’est refuser d’essayer de comprendre comment ce joueur parvient à réaliser ce qu’il réalise : gagner Roland Garros dès sa première participation, le gagner 4 fois de suite, être à deux doigts de battre Federer en finale à Wimbledon avec un jeu que chacun décrivait comme totalement inadapté à cette surface…
Oui Nadal est un personnage singulier, oui, il a une ambition démesurée, non il n’est jamais rassasié, il veut toujours plus, il est taillé pour la bagarre, il aime ça, il aime l’affrontement, là où la majorité des joueurs ont peur. Son physique n »est que le reflet de son immense caractère. Il s’est façonné un corps à son image : celle d’un gladiateur.
Aujourd’hui, ce corps est un atout de taille, il permet d’intimider l’adversaire qui imagine, chaque fois qu’il se trouve face à lui sur un court qu’il ne pourra jamais s’en sortir au défi physique. Nadal fait peur, il en joue, et il a bien raison…

Patrick Mouratoglou à Wimbledon pour Welovetennis

Instagram
Twitter