Accueil Interviews Patrick Mouratoglou se prononce sur le cas Marat et sur son «poulain»...

Patrick Mouratoglou se prononce sur le cas Marat et sur son « poulain » Marcos

-

Toujours à Wimbledon où une de ses filles a réalisé de petits exploits, Patrick revient pour WLT sur la surprise de la première semaine Safin, et sur l’état de forme de Marcos.

Peut-on croire en Safin ?
A Wimbledon, c’est la première fois que Safin passe deux tours dans un tournoi depuis le début de l’année… Ca laisse songeur à la fois parce que l’on parle du tombeur de l’ogre Djokovic, et parce qu’il semble fou qu’un joueur tel que Marat tarde tant à retrouver un niveau de jeu décent, eu égard a son statut, et surtout à son talent démesuré.
Oui Marat est un génie du tennis, il fait partie de ces joueurs qui ont tout : le tennis dans la peau, comme une seconde nature, la puissance de feu dans tous les coups, la finesse et le toucher. Sa vie dissolue, son talent à plaire aux femmes l’ont trop longtemps tenu éloigné des podiums et des coupes, et sa confiance de champion l’a inexorablement quitté au profit de jeunes joueurs dont l’unique objectif est de remporter tout ce qu’il est possible de remporter.
Depuis janvier, Marat veut revenir. Il en a assez de se trainer entre la cinquantième et la centième place ATP. Il sait que c’est indigne de lui. Alors il travaille dur, mais les résultats tardent beaucoup a venir. Alors, cette victoire sur Djokovic, c’est un feu de paille, ou le véritable nouveau départ ? Premier élément de réponse contre Wawrinka, puis second contre Baghdatis… A ce sujet, comment-va Marcos ?
Très bien. Il est affute physiquement suite a un très gros travail effectue pendant la préparation de Roland Garros au cours de laquelle il a perdu 6 kilos. Il a retrouve son envie et sa hargne. De plus, sa collaboration avec Peter Lundgren a très bien démarré, il bénéficie des conseils d’un coach de classe mondiale. Tous ces paramètres lui permettent de se sentir très e forme et de penser avec ambition… et comme souvent dans ces circonstances, la chance nous accompagne avec l’élimination dans sa partie de tableau de Karlovic, Nalbandian, et surtout de Djokovic. Prochain adversaire : Feliciano Lopez.

Patrick Mouratoglou à Wimbledon pour Welovetennis

Instagram
Twitter