AccueilInterviewsSH - De Chaunac : "Ca fait du bien de pleurer"

SH – De Chaunac : « Ca fait du bien de pleurer »

-

Sorti des quali­fi­ca­tions, Sébastien de Chaunac, classé 253ème à l’ATP a sorti le Belge Steve Darcis en cinq sets (2–6, 6–3, 0–6, 6–2, 6–2). Le Français très ému de cette victoire se confie sur sa chevau­chée fantas­tique de l’autre côté de la terre. 

Cette victoire doit être chargée d’émotion ?
Je pense que j’ai vécu déjà deux moments très forts dans ma carrière. Le premier quand j’avais battu Chang à Roland‐Garros 2002 puis le second en élimi­nant Coria, chez moi, à l’ Open 13. Mais je n’avais jamais craqué comme cela. J’ai essayé de me contenir parce que c’est inha­bi­tuel pour moi de pleurer comme cela. Ca ne m arrive jamais. Finalement, j’ai laissé aller. J’ai un peu de mal à expli­quer cette profu­sion d’émotions mais ça fait du bien de pleurer.


En gagnant en quali­fi­ca­tions, vous avez fina­le­ment eu une belle préparation..

C’est vrai, fina­le­ment l’avantage de ne pas mettre une balle la veille en qualif’, c’est qu’on se relâche. On se dit que fina­le­ment on reprend l’avion demain soir alors bon autant tenter le tout pour le tout. Du coup, le lende­main à l’entraînement j ai fait quelques ajus­te­ments. Et comme j’étais relax, ça tour­nait bien. Finalement, la confiance ne se construit pas que sur du positif. En tout cas, je suis content. Ca ne m’arrive pas tous les jours de passer un premier tour en Grand Chelem. C’est seule­ment la deuxième fois dans ma carrière.

Avec votre clas­se­ment, un deuxième tour, c’est aussi des revenus intéressants…

Cela ne change pas grand chose entre le premier et le deuxième tour. Mais c’est vrai qu’à mon niveau ça repré­sente beau­coup d’argent. Après, il y a encore trois mois, je me posais de grosses ques­tions quant à mon avenir. J’ai 31 ans et c’est diffi­cile quand on joue des plus petits tour­nois. Il faut vrai­ment s’accrocher. Et ressentir à nouveau des senti­ments comme ça, qui sont fina­le­ment très rares dans ma carrière, c’est vrai­ment ça qui est bon.