AccueilInterviewsThierry Lincou : « La Coupe Davis me transcende »

Thierry Lincou : « La Coupe Davis me transcende »

-

Thierry Lincou, cham­pion de France de squash et ex‐numéro 1 mondial fait partie de la confrérie de la raquette. Logique qu’il inter­vienne dans la page Ace pour une inter­view inti­miste entre quatre murs.

Quel est ton premier souvenir tennistique ?

J’ai tapoté quelques balles en vacances quand j’etais petit et j’ai­mais bien.

Existe‐t‐il une solidarité entre joueurs de raquette ?

Je n’ai malheu­reu­se­ment pas eu l’op­por­tu­nité de rencon­trer de bons joueurs de tennis.

Est‐ce que cela t’arrive de mater le tennis devant ta télé ?

J’ai de bons souve­nirs de certains matches de Coupe Davis, mais je dois avouer que je regarde rare­ment du tennis sauf les très grands rendez‐vous, donc les tour­nois du Grand Chelem.

Quel joueur de tennis du circuit a les meilleurs qualitées techniques pour être un bon joueur de squash ?

Celui qui pourra au mieux s’adapter à une tech­nique gestuelle complè­te­ment diffé­rente, swing et prépa­ra­tion très courte, fouetter de l’avant bras et du poignet. Celui qui arri­vera à bien se déplacer et être a l’aise surtout au fond du court avec le problème de la vitre arrière.…

Le tennis s’est mis au Hawk‐eye, que faut‐il au squash pour qu’il devienne plus populaire ?

Il faut que les spon­sors s’y inté­ressent plus et il devrait le faire car le produit télé­vi­suel existe déjà et son rende­ment est excep­tionnel. Mais je ne déses­père pas, le squash s’ins­crira dans la culture petit à petit. Il est tout juste adulte en France puis­qu’il n’a que 30 ans.

Penses‐tu que Roger Federer est le « Jansher Kahn » du tennis ?

Au vue de sa régu­la­rité je pense que l’on peut faire le compa­ratif. Jansher Khan a gagné 99 tour­nois PSA et que dire de Janhangir Kahn qui est resté 5 ans invaincu !!!

Les plus grosses ambiances en squash, on les retrouve où ?

En Egypte proba­ble­ment et aux Etats‐Unis où il existe de vrais fans de squash.

Le court de squash dont tu rêves ?

Vitré, installé, n’im­porte où, à Central Station à New York, au pied des Pyramides, sur la plage de Copacabana.

Pourquoi la plupart des gens prononcent « squatche » au lieu de « squash » ?

Je ne sais pas. D’ailleurs on dit squasheur.

Instagram
Twitter