+
    Accueil ITF Denolly : "On est un peu pris pour des clowns"

    Denolly : « On est un peu pris pour des clowns »

    - il y a

    Après sa victoire lors du premier tour des qualifications à Roland-Garros, Corentin Denolly (429e) a été interrogé sur la réforme du circuit ITF, lui qui avait décidé de faire que des Futures pour privilégier le classement ITF. Et l’Isérois de 21 ans n’a pas sa langue dans la poche :

    « Les joueurs comme nous, on subit un peu ce qu’il se passe car nous ne décidons pas et notre avis ne compte pas. On doit s’adapter au système et faire au mieux. On n’a pas le choix… Moi j’ai fait le choix de faire des Futures car je n’avais pas de point à défendre en Futures et je pouvais donc avoir un bon classement. Je vais être entre 6 et 8, ce qui va me permettre de faire tous les Challengers jusqu’en septembre. Maintenant, il semblerait qu’ils souhaiteraient revenir en arrière… C’est un peu pénible car on est au milieu, on est un peu pris pour des clowns. Après, comme je l’ai toujours dit : si tu as le niveau, tu y arriveras forcément. »

    De votre envoyé spécial à Roland-Garros