AccueilITFFarah peut remercier son boucher

Farah peut remercier son boucher

-

Numéro 1 mondial de double, Robert Farah a été contrôlé positif à la boldé­none le 17 octobre 2019 et suspendu provi­soi­re­ment depuis le 14 janvier 2020 par la fédé­ra­tion inter­na­tio­nale (ITF). Cette dernière l’a réha­bi­lité à la suite de ses expli­ca­tions : le Colombien a justifié son contrôle positif à la boldé­none à la suite de la consom­ma­tion de viandes colom­biennes qui conte­naient ce produit qui stimule la crois­sance du boeuf.

Dans un commu­niqué de presse, l’ITF a conclu que la présence de cette substance (inter­dite par l’AMA) n’était « pas inten­tion­nelle » et que sa suspen­sion était levée « avec effet immé­diat ».