Jeux Olympiques
Tsonga : "je n'ai aucune douleur"



Un combat d'hommes. C'est comme cela qu'on pourrait qualifier le deuxième tour de Jo-Wilfried Tsonga face au géant canadien Milos Raonic. Hier soir, les deux joueurs sont allés au bout d'eux-même pour offrir un match de près de 4h qui s'est conclu sur un hallucinant 25-23 dans le dernier set.

Dans un entretien pour nos confrères de l'Equipe à la fin du match, le Manceau a expliqué ne pas avoir trouvé la solution face aux premières supersoniques de Raonic. Il a notamment manqué d'efficacité au service avec seulement 60% de première balle.

«En arrivant sur le court, j'ai oublié ma personne et je me suis battu pour l'équipe, a raconté Tsonga. Ce n'est pas facile de jouer un joueur avec un aussi gros service. Au premier set, vous réfléchissez à ce que vous allez faire. Au second aussi. Au troisième, à un moment donné, vous ne pensez plus! J'ai pensé que ca ne s'arrêterait jamais ! Je me sentais bien physiquement et je sentais que pouvais servir comme ca pendant longtemps. Lui, je le sentais un peu touché physiquement, alors je me suis dit qu'on pouvait aller jusque tard ! Bien sur, j'ai pensé au match Isner-Mahut (ndlr : 70-68 au dernier set) et puis je me suis dit "non, non, c'est beaucoup trop long !" je suis heureux d'avoir gagné sur un beau point.»

Outre la dépense d'énergie pour un match d'une telle longueur, un autre problème pourrait se poser. Tsonga est aligné en double avec Mickael Llodra, et fort de leur tête de série numéro 2, c'est une belle chance de médaille pour la France. Ce match pourrait handicaper la paire française car même si le double est moins physique que le simple, ce marathon peut porter préjudice au Français. Selon lui, il n'en est rien.

«Mika était plutôt content de ne pas jouer ce soir car cette journée a été longue pour lui aussi à cause de l'attente et de l'interruption pluie. Maintenant, je vais récupérer, faire un petit kiff avec les autres et rigoler. J'espère que le rire va nous donner toute l'énergie pour bien repartir demain. Je me sens bien. Je n'ai aucune douleur»

Tsonga affronte Feliciano Lopez cet après-midi sur le court 18, avant d'enchainer presque tout de suite avec son match de double contre la paire indienne Paes/Verdhan sur ce même court.