Jeux Olympiques
Pas de quart pour Simon

Gilles Simon n'ira pas plus loin dans ce tournoi olympique. Eliminé cette après midi par Juan Martin Del Potro qui aura fait valoir sa puissance pour s'adjuger la victoire et se qualifier pour les quarts de finale. Simon peut nourrir des regrets. S'il n'a pas été à la hauteur aujourd'hui, il accomplissait jusqu'ici une très bonne compétition.

Gilles Simon était bien entré dans ces Jeux olympiques. Deux premiers tours où il avait fait preuve de maturité et de sérieux. Vainqueur du Kazakh Mikhail Kukushkin 6-4 6-2, il avait enchainé en l'emportant sur le Bulgare Grigor Dimtirov, toujours en deux sets 6-3 6-3. Dans les deux matchs, Simon avait été très appliqué sur son service et solide depuis sa ligne de fond de court. On s'était alors mis à rêver d'un bon parcours. Mais une place en quart de finale nécessitait de prendre le dessus sur Juan Martin Del Potro. L'Argentin s'était également bien engagé dans le tournoi simple. Une victoire facile (6-4 6-1) face à Ivan Dodig au premier tour pour commencer. Un match plus disputé face à Andreas Seppi (6-3 7-6) pour se qualifier pour les huitièmes. Les deux joueurs s'apprêtaient donc à jouer un remake du troisième tour de l'édition 2011 de Wimbledon. Et c'était Del Potro qui l'avait emporté.

Remake jusqu'au bout avec à nouveau une victoire de l'Argentin. Ce dernier s'est en effet imposé en trois sets 6-1 6-4 3-6. Le Français a commis beaucoup trop d'erreurs pour espérer créer la surprise, notamment dans un premier set où il n'a fait que subir la loi de Del Potro. Ce dernier est parvenu à lui prendre son service trois fois dans cette première manche. Le Niçois s'est repris en convertissant sa seule balle de break dans la deuxième pour la remporter. Mais le troisième set lui aura été fatal. L'Argentin lui prend sa mise en jeu dès le début et conclu son match en une heure et cinquante-et-une minutes. Solide sur son service, il s'est montré offensif contrairement à un Simon trop peu dangereux.

Le Niçois s'est montré lucide à la fin de son match: "C'est un match qui me ressemble. Un début trop timide, je me décontracte puis je donne un jeu de service. Ce break au 3e set, je lui donne avec trois fautes en revers. Face à un tel serveur, on ne peut pas se le permettre." Il abandonne ainsi ses rêves de médailles. Juan Martin Del Potro, lui, peut se préparer pour son quart de finale dans lequel il affrontera le vainqueur du match entre David Ferrer et Kei Nishikori.