AccueilLe blog de la rédac’JO de Tokyo, la présence du public pour éviter le fiasco

JO de Tokyo, la présence du public pour éviter le fiasco

-

Ce lundi, L’Equipe a révélé que Richard Gasquet et Adrian Mannarino n’iraient pas au Japon. Quelques minutes après cette annonce, c’est le Chilien Garin qui a offi­cia­lisé son forfait. 

En ce moment, il ne se passe pas un jour sans qu’un forfait impor­tant ne soit divulgué. Il manque déjà à l’appel Thiem, Nadal, Shapovalov, Bautista Agut ou encore Ruud parmi le top 15. Ce n’est pas rien.

Plus que des raisons spor­tives, il appa­rait évident que, fati­gués par des bulles succes­sives, ces joueurs n’ont ni la force, ni l’énergie d’ac­cepter les condi­tions sani­taires néces­saires mises en place pour les JO.

On peut les comprendre car le plus grand rassem­ble­ment de spor­tifs exige forcé­ment des règles draco­niennes encore davan­tage au Japon où le Covid‐19 a été maitrisé depuis le début de cette pandémie mondiale. 

L’officialisation d’une jauge de 50% dans les stades limités à 10 000 personnes maximum a au moins validé l’idée que le tournoi de tennis se joue­rait avec du public. C’est fina­le­ment un atout supplé­men­taire pour ceux qui hésitent encore.

Ce qui n’est pas le cas de Djokovic, Federer, Zverev ou Medvedev, qui ont toujours répété leur enthou­siasme à aller cher­cher une médaille avec ou sans bulle sanitaire. 

Instagram
Twitter