AccueilJeux OlympiquesMathieu sort le grand jeu

Mathieu sort le grand jeu

-

Paul‐Henri Mathieu s’est qualifié pour les quart de finale du tournoi olym­pique en venant à bout de l’Allemand Nicolas Kiefer (6–3, 7–5). Il affron­tera le Chilien Fernando Gonzalez pour une place en demi finale.

Après avoir éliminé Nicolas Lapentti et Nikolay Davydenko, l’Alsacien a sorti ce mercredi Nicolas Kiefer, tête de série n°15 et récent fina­liste du Masters Series de Toronto, en deux sets maîtrisés. 

Le n°26 mondial avait pour­tant connu beau­coup de diffi­cultés dans ses précé­dentes confron­ta­tions face à Kiefer, puisque l’Allemand menait trois victoires à une avant ce huitième de finale olym­pique face au Français : victoires à Mumbai (Inde), Long Island et sur la terre battue d’Hambourg pour Kiefer, contre une seule victoire à Indian Wells en 2006 pour P‑H Mathieu.

Mais le Français semble avoir très bien préparé ces jeux. Physiquement très au point, il semble égale­ment avoir retrouvé beau­coup de confiance en lui, en son jeu, et en ses coups. Ses victoires dans les tours précé­dents, face à des adver­saires de très bon niveau sont là pour le démontrer. 

Mathieu démar­rait très bien son match, bien sur ses coups et sa mise en jeu, et réali­sait un break au cours de la première manche, pour s’im­poser 6–3.

Sans connaître beau­coup de diffi­cultés, il menait rapi­de­ment 4–2, puis 5–3 dans la seconde manche, avant de voir l’Allemand revenir au score en refai­sant son break de retard.

Mais PHM rélai­sait de nouveau le break à 5–5, pour s’im­poser 7–5, et s’ou­vrir les portes du quart de finale. Il n’est plus qu’à une marche du dernier carré, et donc d’une chance de médaille olym­pique. Son adver­saire : Fernando Gonzalez, n°15 mondial. Leurs confron­ta­tions person­nelles sont à 3–3.

A Paul‐Henri de prendre l’avantage !

Article précé­dentFederer bat Berdych
Article suivantSimon tombe face à Blake
Instagram
Twitter