AccueilJeux OlympiquesRoland Garros : dernière chance de qualif' pour les Jeux

Roland Garros : dernière chance de qualif’ pour les Jeux

-

Le 11 juin prochain, soit juste après la fin de ce Roland Garros 2012, les jeux seront faits pour Londres. Les clas­se­ments publiés ce jour servi­ront effec­ti­ve­ment à déter­miner la liste défi­ni­tive de joueurs quali­fiés pour les Jeux Olympiques. Si certains sont déjà assurés de parti­ciper, d’autres vont jouer gros lors de cette quin­zaine parisienne…

Le tableau olym­pique sera constitué de 64 joueurs : les 56 premiers mondiaux seront sélec­tionnés direc­te­ment avec leur clas­se­ment – dans la limite de quatre parti­ci­pants par nation et par tableau – et les 8 places restantes seront attri­buées par l’ITF par le biais notam­ment d’invitation.

Le cas des grandes nations : la France, l’Espagne ou la Russie

Comme expliqué ci‐dessus, un pays ne peut pas présenter plus de 4 joueurs par tableaux. Ainsi, dans les grandes nations où plus de 4 joueurs figurent dans le top 56, les places reviennent aux mieux classés. En Espagne, chez les messieurs, la lutte s’an­nonce serrée. Rafael Nadal et David Ferrer, tous deux dans le Top 10, sont intou­chables mais Nicolas Almagro, Fernando Verdasco, Feliciano Lopez, ou encore Marcel Granollers sont en concur­rence pour les deux dernières places. En Russie, chez les dames, c’est la 4e et dernière place qu’il faudra aller cher­cher, Sharapova, Zvonareva et Kirilenko étant déjà certaines de parti­ciper. Qui de Pavlyuchenkova (24e), Kuznetsova (28e) ou Petrova (29e) sortira son épingle du jeu ? Enfin, en France, il reste un maigre suspense concer­nant l’ul­time place quali­fi­ca­tive dans le tableau masculin. Qui de Gasquet ou Benneteau accom­pa­gnera Tsonga, Monfils et Simon à Londres ? L’Héraultais, actuel­le­ment 20e mondial, reste le grand favori. Pour que le Bressan (32e) parvienne à lui « prendre sa place », il lui fraudra réussir un grand Roland Garros et compter sur une défaillance de Gasquet.

La France sans représentante ?

Le tennis féminin fran­çais risque bien de ne pas avoir de repré­sen­tante à Londres. Marion Bartoli n’étant pas éligible en raison de « l’af­faire de la Fed Cup », seule Pauline Parmentier a encore une chance de se quali­fier. Actuellement 66e au clas­se­ment WTA, il lui faut abso­lu­ment réussir un bon tournoi à Paris. Pas simple, étant donné qu’elle pour­rait affronter Petra Kvitova, tête de série numéro 4, dès le 2e tour…

Venus menacée

Venus Williams, grande spécia­liste du jeu sur gazon – 5 fois titrée à Wimbledon – ferait office de grande outsider à Londres. Encore lui faut‐il se quali­fier ! Car l’ac­tuelle 52e mondiale reste sous la menace de Vania King (56e) et Varvara Lepchenko (61e) qui pour­raient lui chiper la place. 

Le livre « Grand Chelem, mon amour » est dispo­nible. Retrouvez les 40 matches de légendes de la décennie 2001–2011. Un livre de la rédac­tion de GrandChelem/Welovetennis.