AccueilJeux OlympiquesS. Williams : "C'est vraiment injuste"

S. Williams : « C’est vraiment injuste »

-

Serena Williams, comme Marion Bartoli ? Selon les critères d’éli­gi­bi­lité aux JO mis en place par l’ITF, il faut parti­ciper à au moins deux matches de Fed Cup lors des deux années post‐olympiques. Des critères que ne remplit pas l’Américaine qui, malgré avoir parti­cipé à deux rencontres cette année, n’avait plus joué en Fed Cup depuis 2007. De la même manière que Bartoli, la cadette des soeurs Williams n’hé­site pas à criti­quer ce système, tout en espé­rant pouvoir être fina­le­ment retenue :

« Je pense que le tennis est un des seuls sports dans lesquels tu joues si long­temps et toute l’année pour ton pays, et après tu dois encore prouver que tu es prêt à jouer pour ton pays une nouvelle fois. J’aime vrai­ment jouer la Fed Cup, j’adore les capi­taines. […] Donc ce n’est pas un problème que je joue ou non, c’est plus problé­ma­tique de forcer les joueuses à jouer en plus des semaines prévues. Par exemple, j’ai dû partir en Ukraine où je n’ai ainsi pas pu jouer le tournoi de Stuttgart. Je voulais y parti­ciper, mais je n’ai pas pu en raison de mon enga­ge­ment envers la Fed Cup. Tout ce que je veux dire, c’est que cette compé­ti­tion engage les joueuses mais pas la WTA… On est toutes tota­le­ment d’ac­cord pour dire que ce n’est pas cool et vrai­ment injuste. Ça a toujours été un problème et il n’a pas été traité de la manière dont il aurait dû l’être. »

La tenue de Serena Williams, ici !