AccueilVidéos35 frappes, rien que ça, Barty nous manque déjà...

35 frappes, rien que ça, Barty nous manque déjà…

-

Paula Badosa aime cogner, et elle n’est pas la seule sur le circuit féminin. Du coup, quand un échange dure, comme celui‐ci face à la jeune Fruhvirtova (16 ans), on se demande vrai­ment si cette scène n’a pas été déjà vue des millions de fois.

On ne va pas mini­miser la perfor­mance de ces deux cham­pionnes mais il faut bien avouer qu’il semble bien que la pensée unique dans le tennis féminin soit toujours la même depuis une décennie : frappe fort et met la balle dans le court, à un moment donné ton adver­saire ne tiendra pas le rythme. 

C’est aussi pour cela que l’on aimait Ashleigh Barty et c’est aussi pour cela qu’elle était vrai­ment et nette­ment au dessus du lot.