AccueilLe blog de la rédac’Andy Murray, respect éternel

Andy Murray, respect éternel

-

Ceux qui aiment le combat, l’opi­niâ­treté, l’envie, et l’es­poir ne peuvent qu’être fan d’Andy Murray. Hier, mené 3 à 0 dans le 3ème set face au vétéran Robin Haase au 1er tour de l’Open Rotterdam dans un central complè­te­ment vide et silen­cieux, l’Ecossais a trouvé le chemin, le chemin du retour, le chemin de la victoire. 

Tout seul, pour rien, pour beau­coup, il s’est donc qualifié au second tour. A croire au final qu’Andy aime se faire mal, aime la douleur plus que n’im­porte quel joueur du circuit. 

Déjà à la vision de son docu­men­taire consacré à son retour sur Amazon Prime après sa 1ère opéra­tion de la hanche, on avait pu comprendre qu’il était à part, main­te­nant on a une certi­tude, ce cham­pion est carré­ment hors normes, un exemple, une statue, un totem, et on lui doit un respect éternel. 

Instagram
Twitter