Accueil Le blog de la rédac’ Bresnik, la nouvelle ambi­tion de Gaël Monfils

Bresnik, la nouvelle ambition de Gaël Monfils

-

Ce samedi, la planète tennis n’y a pas cru. En effet, on a appris que Gaël Monfils avait décidé de se séparer de son coach, l’Américain Liam Smith, qui était son entraî­neur depuis décembre 2018. 

Pour le remplacer, la « Monf » a fait le choix très auda­cieux d’en­gager l’Autrichien Gunter Bresnik, l’an­cien coach de Dominic Thiem mais qui s’est aussi occupé de Boris Becker ou d’Henri Leconte par exemple. 

C’est une vraie surprise que le Parisien ait fait ce choix. 

Il y a quelques jours, quand on a appris que l’Autrichien Richard Ruckelshausen allait être le capi­taine de l’équipe de France de Fed Cup, on a tout de suite appelé nos sources pour en savoir plus car le bruit courait qu’il était le nouveau coach de Monfils. 

Et l’une d’entre elles avait été plutôt claire concer­nant les options prises par la « Monf » dans sa carrière sur le sujet de l’en­traî­neur. « Je ne connais pas cet Autrichien, mais bon, tout est possible avec Gaël. Il préfère souvent avoir un mec qui l’ac­com­pagne, qui lui porte son sac plutôt qu’un coach qui le pousse. Sauf peut‐être quand il avait été avec Roger Rasheed et comme par hasard c’est à ce moment qu’il a été le plus fort. C’est dommage car s’il y a bien un Français qui aurait pu gagner plusieurs tour­nois du Grand Chelem, c’est lui. »

Voila un résumé franc et sincère de ce que l’on pense tout bas de la « Monf », sauf que le Français a trompé tout le monde en signant avec Gunter. 

Il semble bien que cette année 2020 plutôt spéciale a permis à Gaël de définir des nouveaux objec­tifs pour sa carrière. On ne peut que le féli­citer et s’en réjouir, en atten­dant impa­tiem­ment le début de la saison…

Instagram
Twitter