AccueilLe blog de la rédac'Ce "FFT Gate" n'a rien de scandaleux

Ce « FFT Gate » n’a rien de scandaleux

-

Hier, on a assisté en une demi‐journée à une forme de « FFT Gate ». 

Si la démis­sion de Guy Forget n’a étonné personne parmi les initiés, la réac­tion de Yannick Noah, le lende­main de la signa­ture de la conven­tion entre son asso­cia­tion Fête le Mur et la FFT a été plus surpre­nante sachant que la « sortie » de son pote de la fameuse famille du tennis ne datait que de quelques heures. 

« Abasourdi » comme il l’ex­plique ce matin dans l’Equipe, le grand « Yan » n’a pas voulu s’ex­primer sachant qu’il entre­tient une vraie rela­tion d’amitié avec le président Gilles Moretton qu’il connait très bien.

Le quoti­dien l’Equipe, visi­ble­ment très bien informé, évoque Amélie Mauresmo pour remplacer Guy alors que d’autres obser­va­teurs évoquent aussi une solu­tion interne moins onéreuse.

Finalement, ce « FFT Gate » n’a rien de scan­da­leux, c’est la vie d’une entre­prise, avec les aléas liés aux alchi­mies entre certains hommes clés.

Guy a évoqué un manque de confiance depuis l’ar­rivée de Gilles Moretton, il avait donc du malgré tout anti­ciper cette séparation. 

Après on peut comprendre aussi sa « décep­tion » lui qui était un « employé fédéral de luxe » depuis 1999. 

Instagram
Twitter