Accueil Le blog de la rédac' Dans le dictionnaire Gilles Simon, le Rafael Nadal est épargné

Dans le dictionnaire Gilles Simon, le Rafael Nadal est épargné

-

Gilles Simon est devenu une sorte de lanceur d’alertes sur le circuit. Hier, dans son entretien accordé à L’Equipe, il n’a épargné personne. Il s’est même permis d’attaquer Roger Federer ce qui est plutôt rare sur le tour.

S’il a aussi défendu Novak Djokovic, il a juste cité deux fois Rafael Nadal expliquant que sa voix pouvait porter comme celle de Roger, mais il n’a pas du tout analysé les prises de positions récentes et discutables de l’Espagnol. Gilles ne s’en cache pas, il le considère un cran au-dessous.

Dans un entretien qu’il nous avait accordé il y a longtemps pour notre magazine, il s’était confié sur l’idée que Rafael Nadal avait été élevé avec des valeurs propres à son clan et que ses valeurs lui permettaient d’avoir une attitude à part : « Je pense que ça joue beaucoup, parce que c’est un joueur qui est très, très respectueux de tous ses adversaires. Et même si, quand il est arrivé sur le circuit, il avait des attitudes que même moi je n’aimais pas spécialement (quand il s’encourageait vraiment à chaque point), il a vraiment changé, il est beaucoup plus tempéré. Franchement, au niveau de l’attitude, c’est, de loin, le n°1. »

Instagram
Twitter