AccueilLe blog de la rédac’De la fête au cauchemar, les JO de Tokyo sont déjà terminés

De la fête au cauchemar, les JO de Tokyo sont déjà terminés

-

Le récent etat d’ur­gence décrété au Japon a donc obligé les auto­rités à instaurer le huis clos pour les épreuves des Jeux olym­piques. Autant dire que les JO sont terminés avant même de commencer et qu’il faudra vrai­ment être passionné pour regarder un 100 mètre dans un stade complè­te­ment vide. 

Il doit y avoir une profonde déprime pour l’en­semble des athlètes qui se préparent depuis main­te­nant cinq ans pour cette échéance. Et l’on pense plus à ceux qui seront touchés dans leur âme comme un lanceur de marteau ou un escri­meur plutôt qu’un cham­pion de tennis.

On se demande presque, et il faut bien le dire, si cela a un sens car les Jeux olym­piques n’ont de réalité que dans l’idée d’une commu­nion plané­taire dans le stade, le village et… devant sa télévision. 

Or, l’un ne va pas sans l’autre.

La fête sera donc un cauchemar, et même si ce sont les palmarès qui restent inscrits dans le marbre, toutes ces médailles d’or, sans être obli­ga­toi­re­ment en chocolat, auront un goût forcé­ment très amer…

Instagram
Twitter